L’Ontario définit les groupes de population clés qui seront les premiers à recevoir les vaccins contre la COVID-19

L'Ontario définit les groupes de population clés qui seront les premiers à recevoir les vaccins contre la COVID-19

La province est prête à distribuer aux aînés vulnérables et aux travailleurs de la santé ces vaccins qui pourraient leur sauver la vie

7 décembre 2020

Source originale

Le gouvernement de l'Ontario est prêt à distribuer les vaccins contre la COVID-19 dès qu'il les recevra, en ciblant dans un premier temps les membres les plus vulnérables de la collectivité et ceux qui prennent soin d'eux. Conformément aux recommandations du Groupe d'étude provincial sur la distribution des vaccins contre la COVID-19 et du Comité consultatif national de l'immunisation, l'Ontario a défini les groupes de population clés qui seront les premiers à accéder aux vaccins. Il s'agit notamment des résidents des foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite ainsi que du personnel qui prend soin d'eux. L'approche du gouvernement s'appuie sur les données scientifiques et donne la priorité aux groupes de population qui sont les plus exposés aux risques liés à la COVID-19.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, de la solliciteure générale, Sylvia Jones, et du président du Groupe d'étude sur la distribution des vaccins contre la COVID-19, le général à la retraite Rick Hillier, pour fournir des détails à ce sujet.

« Nous devons déployer ces premières doses sûres et efficaces là où elles auront le plus grand impact et sauveront le plus de vies. Cela signifie qu'il faut vacciner le plus rapidement possible nos aînés vulnérables et les personnes qui prennent soin d'eux, a déclaré le premier ministre Ford. Notre gouvernement travaille activement avec le général Hillier et son Groupe d'étude afin de s'assurer que tout Ontarien ou Ontarienne qui en a besoin pourra se faire vacciner dès que nous recevrons les doses du gouvernement fédéral. D'ici là, nous demandons à chacun de prendre soin de ses proches âgés et de se protéger en continuant à respecter les mesures de santé publique. »

Les groupes de population prioritaires au cours des premiers mois du programme provincial de vaccination comprendront :

  • Les résidents, le personnel, les soignants essentiels et les autres employés des établissements de soins collectifs (p. ex. les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite) qui dispensent des soins aux aînés, car ils courent un risque plus élevé d'infection et de conséquences graves de la COVID-19
  • Le personnel de la santé, y compris le personnel hospitalier, ceux qui travaillent ou étudient dans un hôpital, et les autres travailleurs de la santé
  • Les membres adultes des communautés autochtones, y compris dans les collectivités éloignées où le risque de transmission est élevé
  • Les adultes qui reçoivent des soins de santé à domicile pour des problèmes chroniques.

« L'Ontario est prêt à distribuer les vaccins anti-COVID-19 à la population dès qu'ils seront disponibles, et cela commencera par les Ontariens les plus vulnérables et les plus à risque, a souligné la ministre Elliott. Notre priorité reste de protéger la santé et la sécurité de tous les Ontariens et Ontariennes. Nous veillerons donc à ce que, quel que soit l'endroit où ils se fassent vacciner, cette expérience soit rapide et sûre. »

L'Ontario ciblera également en priorité les régions où les taux d'infection par la COVID-19 sont les plus élevés, notamment dans les zones aux paliers Rouge-contrôle et Confinement. Le programme de vaccination privilégiera les travailleurs de la santé et les populations les plus vulnérables de ces régions.

Compte tenu des premiers essais cliniques, les vaccins contre la COVID-19 ne devraient être disponibles dans un premier temps que pour les adultes de plus de 18 ans, à l'exception des femmes enceintes. Au fur et à mesure que les essais cliniques fourniront des renseignements supplémentaires et que Santé Canada approuvera les vaccins, les groupes de population visés par le programme de vaccination pourraient changer.

L'approche adoptée par l'Ontario se fonde sur les données disponibles ainsi que sur les recommandations du Comité consultatif national de l'immunisation et du Groupe d'étude provincial sur la distribution des vaccins contre la COVID-19. Ce dernier compte parmi ses membres et membres d'office des experts en santé publique et en immunisation, des sciences médicales et cliniques, de l'éthique, des sciences du comportement, des opérations et de la logistique, des relations fédérales-provinciales et autochtones, ainsi que des technologies de l'information et des données.

En se fondant sur l'avis des experts médicaux et les données les plus récentes, la province fournira de plus amples renseignements au sujet de la mise en œuvre de son programme de vaccination contre la COVID-19 au fur et à mesure qu'elle sera elle-même informée des différents types de vaccins disponibles et de leur quantité.

« Nous nous attendons à recevoir du gouvernement fédéral un nombre limité de doses antivirales. C'est pourquoi la première phase de vaccination ciblera les Ontariens les plus vulnérables et les plus à risque, a expliqué la solliciteure générale Sylvia Jones. Notre gouvernement continue à prendre toutes les mesures nécessaires pour arrêter la propagation de la COVID-19 tout en donnant la priorité à la santé et au bien-être de nos collectivités. »

« C'est pourquoi, sur la base des recommandations du Comité consultatif national de l'immunisation et du Groupe d'étude provincial sur la distribution des vaccins contre la COVID-19, le gouvernement donnera la priorité aux personnes qui vivent dans un foyer de soins de longue durée ou dans une résidence pour aînés ainsi qu'aux travailleurs de la santé de première ligne qui jouent un rôle essentiel dans la lutte contre la COVID-19, » a précisé le général Rick Hillier.

Selon les prévisions, la vaccination sera un moyen efficace de prévenir la propagation du virus et de réduire les effets de la COVID-19. Seuls les vaccins jugés sûrs et efficaces par Santé Canada seront autorisés à être distribués au Canada. Avant que les vaccins ne soient distribués en Ontario et dans le pays tout entier, ils feront l'objet d'essais cliniques rigoureux afin de déterminer s'ils sont sûrs et efficaces. Ils seront évalués et autorisés par Santé Canada conformément à des normes rigoureuses et, après leur approbation et leur mise en service, Santé Canada continuera à les surveiller pour s'assurer qu'ils restent sûrs et efficaces.

À mesure que la province se prépare à recevoir les vaccins, il est essentiel que la population continue à respecter les consignes de santé publique afin de protéger les collectivités et les populations les plus vulnérables ainsi que d'enrayer la propagation de la COVID-19. Il s'agit notamment de maintenir un écart sanitaire de deux mètres avec toute personne extérieure à votre ménage, d'éviter les activités de socialisation, de respecter les restrictions en vigueur dans votre région en matière de rassemblements publics et privés, de porter un masque à l'intérieur et d'en porter un à l'extérieur s'il n'est pas possible de maintenir un écart sanitaire ou si le port du masque est obligatoire, et de se laver les mains soigneusement et fréquemment.

Les commentaires sont fermés.

TIM TIERNEY - eNews!
Sign-up today for Community news updates
Want to findout what is going on in the ward? Sign-up for your free monthly electronic eNewsletter. You can unsubscribe at anytime!

Stay informed on community events
See what is going on at City Hall
Keep up to date on new offerings
and much much more...
Subscribe Now
Your information will not be shared to anyone.