L’Ontario prolonge jusqu’au 25 janvier l’apprentissage en ligne animé par les enseignants pour assurer la sécurité des élèves et du personnel dans le Sud de l’Ontario

L'Ontario prolonge jusqu'au 25 janvier l'apprentissage en ligne animé par les enseignants pour assurer la sécurité des élèves et du personnel dans le Sud de l'Ontario

Le gouvernement prolonge également le confinement à l’échelle provinciale dans le Nord de l’Ontario

7 janvier 2021

Source Originale

Alors que les cas de COVID-19 continuent d'augmenter à un rythme alarmant à l'échelle de la province, le gouvernement de l'Ontario, en consultation avec le médecin hygiéniste en chef et d'autres experts de la santé, prolonge certaines mesures pour assurer la sécurité des élèves, du personnel enseignant et des habitants du Nord de l'Ontario. Ces mesures comprennent la prolongation de l'apprentissage en ligne animé par les enseignants jusqu'au 25 janvier 2021 pour les élèves des écoles élémentaires dans les 27 zones des bureaux de santé publique du Sud de l'Ontario et la prolongation de la période de confinement de 14 jours dans le Nord de l'Ontario pour l'harmoniser avec la période de confinement dans le Sud de l'Ontario.

Ces mesures à durée limitée sont prises pour aider à assurer que tous les Ontariennes et Ontariens restent à la maison le plus possible pour limiter la transmission du virus et éviter que les hôpitaux ne soient débordés, tout en tenant compte du fait que les élèves du Nord de l'Ontario ne peuvent pas apprendre aussi efficacement à la maison en raison d'un accès limité à un service Internet fiable.

« Compte tenu des tendances en matière de santé publique dans toute la province, notre priorité est d'assurer la sécurité des élèves, des enseignants, du personnel scolaire et de tous les Ontariens, a déclaré le premier ministre Ford. C'est pourquoi nous prolongeons la période d'apprentissage à distance pour les élèves du Sud de l'Ontario et la période de confinement pour le Nord de l'Ontario, tout en en continuant d'offrir une aide financière aux parents par l'entremise du Programme de soutien aux apprenants, ainsi que des remises pour les coûts d'électricité des clients qui paient selon l'heure de consommation. Nous devons abaisser le nombre de cas et les mesures d'aujourd'hui nous aiderons à continuer de freiner la propagation de ce virus mortel. »

Le dépistage ciblé effectué auprès des élèves et du personnel en décembre 2020 a confirmé que les écoles ne sont pas une source importante de transmission. Cependant, les élèves étant maintenant à la maison depuis plusieurs semaines et des rapports faisant état de comportements inquiétants pendant les fêtes, le taux de positivité chez les enfants d'âge scolaire a augmenté fortement. Le taux de positivité chez les enfants de 12-13 ans est passé de 5,44 % à la fin novembre et au début de décembre à près de 20 % au début de janvier et c'est ce qui est le plus inquiétant.

En réponse à l'augmentation de la transmission communautaire, l'apprentissage en personne sera reporté au 25 janvier 2021 dans le Sud de l'Ontario, ce qui correspond au recommencement de l'apprentissage en personne pour les élèves des écoles secondaires dans ces régions. Les élèves des écoles primaires et secondaires dans les sept zones des bureaux de santé publique du Nord de l'Ontario recommenceront l'apprentissage en personne le 11 janvier 2021.

Les taux de transmission et de positivité sont actuellement très élevés et le retour des élèves en classe risque d'éliminer les progrès qui ont durement été acquis pour assurer la sécurité des écoles et des élèves. Le ministère de l'Éducation continuera de suivre les meilleurs conseils des experts médicaux et sanitaires afin de garantir que les élèves du Nord de l'Ontario puissent retourner à l'école en toute sécurité et les élèves du Sud de l'Ontario également lorsqu'il sera sécuritaire de le faire.

Le plan global du gouvernement de plus de 1,3 milliard de dollars visant à protéger les élèves et à favoriser des lieux d'apprentissage sûrs demeure en place pour soutenir les élèves et le personnel. Ce plan prévoit des investissements dans l'équipement de protection individuelle, l'amélioration de la ventilation, des fonds pour soutenir l'embauche de personnel supplémentaire et l'introduction de tests de dépistage de la COVID-19 pour les personnes asymptomatiques.

« Je me suis ferment engagé, et je continue de l'être, à reprendre l'apprentissage en classe le plus rapidement possible - il n'y a rien de plus important. Toutefois, les meilleurs experts médicaux et scientifiques ont été clairs : si les écoles ont été des lieux sûrs pour les enfants, la forte augmentation de la transmission communautaire met ce progrès en péril et met les familles de l'Ontario en danger, a souligné Stephen Lecce, ministre de l'Éducation. Pendant cette période, les élèves resteront engagés dans un apprentissage en ligne dirigé par les enseignants et auront accès à de meilleurs soutiens en matière de technologie et de santé mentale. »

Au cours des deux semaines qui se sont écoulées depuis le confinement à l'échelle provinciale, les tendances des principaux indicateurs de santé publique ont continué de se détériorer dans le Nord comme dans le Sud de l'Ontario, notamment en ce qui concerne la capacité du système de santé, plus particulièrement dans nos hôpitaux. Les tendances montrent une augmentation de la transmission dans de nombreuses zones des bureaux de santé publique du Nord de l'Ontario et une seule région affiche un faible niveau de transmission soutenu. En outre, en raison du risque accru de transmission causé par la présence confirmée du variant britannique de la COVID-19 dans la province, les sept zones de santé publique du Nord de l'Ontario demeureront confinées au moins jusqu'au 23 janvier. Les répercussions de ces mesures à durée limitée visant toute la province seront évaluées après cette période de 14 jours pour déterminer si l'on peut lever les restrictions en toute sécurité ou s'il faut les prolonger.

 « Au cours des deux dernières semaines, nous avons constaté des tendances inquiétantes au niveau national et international et une augmentation de la transmission en milieu communautaire pendant les fêtes, indiquant qu'il n'est pas encore temps de commencer à assouplir les mesures de santé publique et de sécurité au travail, a expliqué Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott. Bien que la prolongation du confinement dans le Nord de l'Ontario ne soit pas la nouvelle que beaucoup voulaient entendre, nous devons travailler ensemble pour arrêter la propagation de la COVID-19, protéger la capacité des hôpitaux et sauver des vies ».

Le médecin hygiéniste en chef continuera de consulter des experts, d'examiner les données et de conseiller le gouvernement sur les mesures appropriées et efficaces qui sont nécessaires pour protéger la santé de la population ontarienne. Il évaluera notamment comment et quand il sera possible de lever le confinement à l'échelle provinciale et de redémarrer le Cadre d'intervention pour la COVID-10 : Garder l'Ontario en sécurité et ouvert pour les zones des bureaux de santé publique. Cette mesure comprendra une démarche révisée pour rouvrir les commerces de détail de façon sécuritaire.   

 « Alors que la pandémie de la COVID-19 se poursuit, il est essentiel que la population ontarienne continue de respecter toutes les mesures de santé publique et de sécurité au travail, a souligné le Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef. Pour aider à freiner la propagation de la COVID-19 et à préserver la capacité du système de santé, les Ontariennes et Ontariens sont vivement encouragé de rester chez eux, de limiter les déplacements à l'extérieur de leur foyer à des fins essentielles uniquement, et de ne pas se réunir avec des personnes qui ne font pas partie de leur ménage. »

Pour soutenir les familles durant la fermeture prolongée des écoles, les garderies et les services de garde d'enfants à domicile resteront ouverts. L'Ontario étend également l'admissibilité au programme ciblé de garde d'enfants en cas d'urgence du ministère de l'Éducation à un plus grand nombre de travailleurs de première ligne dans le domaine de la santé et de la sécurité.

Pour continuer de soutenir l'apprentissage à distance, le ministère a recommandé qu'une partie de la deuxième tranche du financement fédéral, soit un investissement supplémentaire de 80 millions de dollars, soit affecté à l'achat de dispositifs technologiques supplémentaires, tels que des ordinateurs portables et des tablettes pour soutenir les conseils scolaires qui veulent se procurer environ 160 000 appareils supplémentaires à l'échelle de la province.

Une aide financière est également offerte aux familles durant cette période d'apprentissage à distance par l'entremise du Programme de soutien aux apprenants qui a été élargi. À compter du 11 janvier 2021, les familles pourront obtenir 200 $ pour chaque enfant/jeune jusqu'à la 12e année et pour chaque enfant/jeune âgé de 0 à 21 ans ayant des besoins particuliers. Les demandes pourront être présentées jusqu'au 8 février 2021.

Pour celles et ceux qui ont besoin d'une aide supplémentaire pendant cette période difficile, l'Ontario accorde également un soutien supplémentaire de 10 millions de dollars pour soutenir la santé mentale des élèves, y compris un financement pour Jeunesse J'écoute afin de venir en aide aux enfants et aux jeunes de la province. Santé mentale en milieu scolaire Ontario offrira aux élèves des ressources et des stratégies en matière de santé mentale pour les soutenir durant cette période.

Les commentaires sont fermés.

TIM TIERNEY - eNews!
Sign-up today for Community news updates
Want to findout what is going on in the ward? Sign-up for your free monthly electronic eNewsletter. You can unsubscribe at anytime!

Stay informed on community events
See what is going on at City Hall
Keep up to date on new offerings
and much much more...
Subscribe Now
Your information will not be shared to anyone.