L’Ontario met en œuvre son plan de préparation sanitaire de 2,8 milliards de dollars pour lutter contre la COVID-19 cet automne

L'Ontario met en œuvre son plan de préparation sanitaire de 2,8 milliards de dollars pour lutter contre la COVID-19 cet automne

De nouveaux investissements pour préparer la province à une deuxième vague de COVID-19

30 septembre 2020

Source Originale

TORONTO ― Le gouvernement de l'Ontario a élaboré un plan de préparation sanitaire de 2,8 milliards de dollars pour lutter contre la COVID-19 cet automne. Ce plan vise à garantir que les systèmes provinciaux de la santé, des soins de longue durée et de l'éducation sont prêts à relever les défis immédiats ces prochains mois, notamment une deuxième vague de COVID-19 et la saison de la grippe. Intitulé Protéger les Ontariens : Se préparer à de futures vagues de COVID-19, le plan permettra à la province de détecter rapidement et prévenir tout scénario ainsi que d'y réagir afin de protéger la santé et la sécurité de tous les Ontariens et Ontariennes.

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et du médecin hygiéniste en chef, le Dr David Williams, pour la publication du plan dans son intégralité.

« Depuis des mois, notre gouvernement élabore l'un des plans les plus robustes et les plus complets au pays pour préparer notre province à faire face à la COVID-19 cet automne, a déclaré le premier ministre Ford. Nous procédons à un investissement sans précédent de plus de 2 milliards de dollars pour renforcer les premières lignes de notre système de santé et nous assurer d'être prêts à affronter toute nouvelle vague pandémique. Ce plan veille également à ce que les patients et les résidents des foyers de soins de longue durée continuent de recevoir de nos professionnels de la santé hautement compétents les meilleurs soins possible et de leurs proches tout le soutien dont ils ont besoin. »

« Au cours des derniers jours, nous avons dévoilé les principaux piliers de notre plan de préparation sanitaire, qui prévoit des investissements et des mesures précises pour protéger la santé et le bien-être de la population ontarienne, a indiqué la ministre Elliott. Le nombre de cas continue d'augmenter et nous ne pouvons pas nous permettre de baisser notre garde. Il reste essentiel que chacun continue à suivre les conseils et les mesures de santé publique dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan. Des gestes quotidiens comme le respect de l'écart sanitaire, le port d'un masque et le fait de rester chez soi quand on est malade nous aideront à protéger la collectivité, notamment ses membres les plus vulnérables, tout en poursuivant notre lutte contre le virus. »

« La publication aujourd'hui de la mise à jour de la modélisation sur l'évolution de la COVID-19 nous montre que nous devons être prêts à faire face à tous les scénarios possibles, a expliqué le Dr Williams. En mettant en œuvre ce plan et en continuant à suivre les conseils et les mesures de santé publique, nous serons prêts à surmonter les défis à venir, quels qu'ils soient. »

Le plan Protéger les Ontariens s'articule autour de six piliers visant à détecter rapidement toute flambée ou éclosion et y réagir, à renforcer les capacités du système de santé et à développer les effectifs du secteur de la santé. Ces piliers sont les suivants :

Maintenir en place des mesures de santé publique rigoureuses, y compris en continuant à renforcer le dépistage et la gestion des cas et des contacts :

L'Ontario investit 1,376 milliard de dollars pour améliorer et accroître les efforts visant à tester, repérer et isoler les cas de COVID-19. De cette enveloppe, 1,07 milliard de dollars permettront d'accroître la capacité des laboratoires, de réduire les retards en matière de tests, de soutenir les centres d'évaluation existants et d'ajouter de nouveaux points de test et de nouvelles capacités de dépistage. La province collabore avec Santé Ontario, les bureaux de santé publique locaux et les hôpitaux pour offrir un plus grand nombre de points de dépistage en fonction des besoins de chaque collectivité, pour proposer des méthodes de test plus pratiques et moins invasives de même que pour augmenter globalement la capacité de dépistage de la province. Jusqu'à 80 pharmacies ontariennes proposent actuellement des tests gratuits de la COVID-19, sur rendez-vous seulement. La province a également recruté plus de 1 700 personnes supplémentaires pour assurer la gestion des cas et des contacts.

Mettre en œuvre la plus vaste campagne de vaccination contre la grippe de l'histoire de la province :

L'Ontario investit près de 70 millions de dollars pour acheter et distribuer des doses du vaccin antigrippal et mettre en œuvre une campagne de vaccination robuste et plus ambitieuse que celles des années précédentes. En outre, l'Ontario débloque 26,5 millions de dollars pour l'achat et l'administration de doses supplémentaires du vaccin, en fonction des besoins, et 2 millions de dollars pour l'achat de médicaments antiviraux supplémentaires afin de faciliter la gestion des foyers de grippe dans les établissements. Le vaccin antigrippal permet de réduire les visites et les temps d'attente aux urgences pendant la saison de la grippe et de maintenir la capacité des hôpitaux à faire face à toute augmentation subite du nombre de cas de COVID-19. Le gouvernement privilégie la distribution anticipée du vaccin contre la grippe aux populations vulnérables dans les foyers de soins de longue durée, les hôpitaux et les maisons de retraite. En outre, il améliore l'accès au vaccin en donnant aux aînés la possibilité d'en recevoir une dose élevée en pharmacie, auprès d'un fournisseur de soins primaires ou dans un bureau de santé publique. Le vaccin antigrippal deviendra disponible aux Ontariens et Ontariennes de six mois et plus dans les semaines à venir, aux cabinets des prestataires de soins primaires et aux bureaux de santé publique. Il sera également disponible aux Ontariens de cinq ans et plus dans les pharmacies participantes.

Repérer et gérer rapidement les cas afin de prévenir efficacement les éclosions de COVID-19 :

Le gouvernement investit 30 millions de dollars pour poursuivre ses efforts visant à repérer et contenir rapidement toute éclosion de COVID-19. Sous la direction du coordonnateur provincial de l'intervention en cas d'éclosion, le Dr Dirk Huyer, la province s'efforce de prévenir, minimiser et gérer les éclosions dans plusieurs secteurs, notamment l'éducation, la garde d'enfants, l'agriculture et les soins de santé. L'Ontario a également élaboré une stratégie de surveillance de la COVID-19 pour suivre de près l'évolution du virus et repérer rapidement les cas et les éclosions.

Accélérer les efforts visant à réduire les retards enregistrés dans les services de santé :

L'Ontario investit 283,7 millions de dollars pour aider le système de santé à résorber l'arriéré des interventions chirurgicales en favorisant l'allongement des heures de service pour un plus large éventail d'interventions prioritaires et pour l'imagerie diagnostique. Le gouvernement ajoute également 139 lits de soins intensifs et 1 349 autres lits dans les hôpitaux et autres établissements de santé de la province afin de permettre un plus grand nombre d'interventions chirurgicales. Cet investissement est en ligne avec le cadre d'orientation que le gouvernement a publié en mai 2020, intitulé Une approche prudente pour la planification des opérations et interventions chirurgicales durant la COVID-19, et promeut la résilience du système afin qu'il puisse continuer à offrir ces services de manière sécuritaire lors de toute nouvelle flambée ou vague de COVID-19.

Préparer la province à une recrudescence des cas de COVID-19 :

L'Ontario investit 457,49 millions de dollars pour s'assurer que son système de santé est prêt à répondre à toute recrudescence des cas de COVID-19 sans avoir à interrompre la prestation des services de santé courants. Il s'agit notamment d'aider jusqu'à 850 patients nécessitant un autre niveau de soins à accéder à des soins à domicile ou en milieu communautaire afin de renforcer la capacité des hôpitaux; d'élargir l'accès aux services de santé numériques et virtuels; d'améliorer l'accès aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances grâce à un investissement de 26,75 millions de dollars; et d'augmenter la quantité des services de soins fournis à domicile et en milieu communautaire en ajoutant 484 000 visites d'infirmières, d'infirmiers et de thérapeutes et 1,4 million d'heures de soins personnels.

Recruter de nouveaux professionnels de la santé, les conserver, les former et les soutenir, tout en continuant à impliquer les familles et les soignants :

L'Ontario investit un total de 52,5 millions de dollars pour recruter plus de 3 700 travailleurs et travailleuses de la santé et responsables des soins de première ligne supplémentaires, les conserver et les appuyer afin que le système de santé provincial puisse faire face à toute hausse subite des besoins en santé tout en continuant à offrir en toute sécurité des soins de qualité aux patients ainsi qu'aux résidents des foyers de soins de longue durée. Cela comprend 18 millions de dollars pour le programme Garantie d'emploi des diplômés en soins infirmiers, qui fournit un salaire à plein temps et des avantages sociaux à plus de 600 infirmières et infirmiers; jusqu'à 8 millions de dollars pour recruter plus de 800 infirmières et infirmiers dans les régions qui enregistrent des besoins en la matière, à l'échelle de la province; et 10,3 millions de dollars pour le nouveau Programme d'obligation de service pour les préposés aux services de soutien à la personne, afin de recruter et de conserver 2000 préposés aux services de soutien à la personne récemment diplômés dans les secteurs des soins de longue durée et des soins à domicile et en milieu communautaire.

Soutenir les foyers de soins de longue durée :

Afin de consolider les six piliers clés de son plan de préparation sanitaire, la province a également publié COVID-19 : Préparation des foyers de soins de longue durée, un plan qui prévoit près de 540 millions de dollars d'investissements dans les soins de longue durée pour préparer les foyers à faire face aux prochaines vagues de COVID-19. Ces fonds aideront les foyers à améliorer la prévention et le contrôle des infections, à disposer des effectifs nécessaires et à assumer leurs coûts de fonctionnement supplémentaires liés à la COVID-19. Ils permettront également aux personnes en attente d'une place dans un foyer de soins de longue durée de rester chez elles plus longtemps, grâce à un programme pilote novateur de soins paramédicaux en milieu communautaire, en cours d'élaboration.

Ce financement comprend 405 millions de dollars pour aider les foyers à faire face aux pressions de fonctionnement liées à la COVID-19; 61,4 millions de dollars pour des réparations et rénovations mineures visant à améliorer la prévention et le contrôle des infections; 40 millions de dollars pour aider les foyers qui accusent une diminution du nombre de résidents en raison de la COVID-19; 30 millions de dollars pour permettre aux foyers de soins de longue durée d'embaucher plus de personnel pour la prévention et le contrôle des infections; et 2,8 millions de dollars pour prolonger le Fonds de transition des établissements de soins de longue durée.

« Nous travaillons en partenariat à l'échelle du gouvernement et faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger les Ontariens et Ontariennes de la COVID-19, a ajouté la ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton. Nous avons fait d'énormes progrès pour fortifier nos foyers de soins de longue durée, afin qu'ils disposent des ressources matérielles et humaines nécessaires pour assurer la sécurité et le bien-être de tous les résidents et du personnel. »

Soutenir les écoles et les centres de garde d'enfants :

Plus tôt ce mois-ci, l'Ontario a publié un plan de 1,3 milliard de dollars pour la réouverture sécuritaire des écoles et investi 234,6 millions de dollars en vertu du Cadre de relance sécuritaire pour les services de garde d'enfants et les établissements de la petite enfance. Ces fonds viennent s'ajouter aux investissements provinciaux et fédéraux déjà réalisés pour assurer la sécurité des enfants et des familles.

Pour les écoles, cela comprend le financement de l'embauche d'un plus grand nombre d'enseignants et enseignantes afin de pouvoir réduire la taille des classes, d'infirmières et infirmiers supplémentaires pour coordonner la mise en œuvre des mesures de santé publique et de prévention dans les écoles (y compris en matière de dépistage, de tests, de recherche des contacts et de stratégies d'atténuation des risques), et de 1 300 gardiens et gardiennes pour améliorer le nettoyage dans les écoles et les autobus scolaires. Le gouvernement continue également de veiller à ce que les écoles soient approvisionnées en équipement de protection individuelle. Par ailleurs, les centres de garde de tout l'Ontario continuent de recevoir des masques afin de pouvoir fonctionner en toute sécurité.

L'Ontario a également mis au point une stratégie de surveillance de la COVID-19 pour détecter rapidement les cas et les éclosions dans les écoles. Cette stratégie comprend le lancement d'un outil numérique de dépistage de la COVID-19, que les familles, le personnel et les visiteurs essentiels des écoles peuvent utiliser sur une base volontaire, simplement et rapidement, ainsi que le signalement quotidien des cas dans les écoles et les centres de garde d'enfants. Afin de permettre aux écoles et aux conseils scolaires de mettre en place les mesures de santé publique et de réagir rapidement aux cas, la province investit 62,5 millions de dollars pour l'embauche de 625 infirmières et infirmiers de santé publique chargés de surveiller l'évolution de la COVID-19 dans les écoles.

« Notre plan global nous prépare à tous les scénarios possibles et, conformément aux conseils des principaux experts de la santé, il renforce les mesures de protection afin de veiller à ce que nos écoles et nos garderies restent sûres, a conclu le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce. Nous réalisons des investissements sans précédent pour favoriser la mise en place des mesures de santé et de sécurité, notamment par l'embauche de personnel supplémentaire, l'achat de fournitures de nettoyage, l'amélioration de la ventilation et un meilleur accès aux technologies et aux services de santé mentale. »

Les commentaires sont fermés.

TIM TIERNEY - eNews!
Sign-up today for Community news updates
Want to findout what is going on in the ward? Sign-up for your free monthly electronic eNewsletter. You can unsubscribe at anytime!

Stay informed on community events
See what is going on at City Hall
Keep up to date on new offerings
and much much more...
Subscribe Now
Your information will not be shared to anyone.