La Ville publie un rapport avec un plan pour soutenir le partenariat du parc Lansdowne pendant la crise de la COVID-19

La Ville publie un rapport avec un plan pour soutenir le partenariat du parc Lansdowne pendant la crise de la COVID-19

4 novembre 2020 Annonces et événements

Source Originale

Ottawa – Aujourd’hui, la Ville d’Ottawa a publié un rapport exposant les recommandations du personnel visant à gérer les répercussions importantes de la pandémie de COVID-19 sur les opérations et les finances du parc Lansdowne et à trouver des possibilités à long terme d’améliorer la viabilité du site tout en protégeant les contribuables. Le rapport fournit également les rapports annuels relatifs aux opérations du parc Lansdowne avant la pandémie.

Le parc Lansdowne est une destination incontournable à Ottawa. Depuis son ouverture il y a six ans, le parc Lansdowne et le secteur de sports et de divertissements de la Place TD ont accueilli plus de 20 millions de visiteurs et tenu plus de 1 000 événements. Quatre millions de visiteurs se sont rendus sur ce site en 2019 seulement. Cinquante entreprises s’y trouvent, ce qui crée plus de 4 000 emplois à temps plein et à temps partiel. Le succès du parc Lansdowne repose possiblement sur le partenariat conclu entre la Ville d’Ottawa et l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG).

La COVID-19 est arrivée à Ottawa en mars et a eu des répercussions sur de nombreuses entreprises locales. Le parc Lansdowne et toutes les activités de base qui s’y rattachent ont été fermés. La pandémie reste un défi actif et dynamique tant dans notre ville qu’à l’échelle mondiale. On ne sait pas quand exactement aura lieu le rétablissement des activités normales pour les équipes sportives, notamment le ROUGE et NOIR d’Ottawa, les 67 d’Ottawa, les Blackjacks d’Ottawa, l’Atletico d’Ottawa et les Aces d’Ottawa (dont les débuts sont prévus en 2021) ainsi que des événements spéciaux, des concerts, des activités de détail et de toutes les activités connexes essentielles pour qu’une destination comme le parc Lansdowne réussisse et soit prospère.

Les fermetures et les restrictions requises ont eu des effets importants et imprévisibles sur toutes les sources de revenus au parc Lansdowne. De plus, un certain temps sera nécessaire une fois la pandémie terminée pour que les opérations du parc Lansdowne reviennent aux niveaux antérieurs à la COVID-19. Les répercussions financières estimées de l’OSEG pour faire face à la pandémie sont de 40 millions de dollars au cours des prochaines années. Le partenariat du parc Lansdowne est structuré pour que l’OSEG soit seul responsable des déficits d’opérations. Depuis mars dernier, l’OSEG a déjà contribué pour 152 millions de dollars dans le partenariat, soit 97 millions de dollars de plus que les estimations d’origine de 2012. Ces capitaux propres ne seront probablement pas récupérés en vertu des ententes actuelles de partenariat.

En raison des fonds considérables supplémentaires que l’OSEG a octroyés et qu’il ne récupérera pas, il ne peut pas en plus absorber les effets importants liés à la COVID-19 sans modifier les ententes de partenariat existantes. Le personnel recommande plusieurs solutions qui, si elles sont approuvées, protégeraient mieux les contribuables de la Ville, soutiendraient la communauté d’affaires locale, protégeraient la viabilité financière du partenariat et placeraient le parc Lansdowne sur de meilleures assises pour supporter le choc et s’en remettre une fois que le pire de la pandémie sera passé.

Les modifications recommandées de la Ville à l’entente de partenariat existante avec OSEG comprennent l’ajout de 10 années au partenariat, en modifiant certaines des modalités de l’entente de location pour la vente au détail et en donnant un accès ponctuel aux fonds consacrés au cycle de vie pour fournir un soutien immédiat pendant la pandémie. L’OSEG s’engage à rembourser ces fonds dans les années ultérieures.

Ces modifications amélioreront la situation financière de la Ville de 4 à 21 millions de dollars au cours de la durée de vie du partenariat, des sommes dues en grande partie à l’exigence qu’OSEG finance l’entretien tout au long du cycle de vie du stade et des installations de stationnement, et qu’il finance tout déficit de fonctionnement pour une période supplémentaire de dix ans. Ces modifications protègent les contribuables de tout coût opérationnel ou de cycle de vie pour dix ans de plus et fournissent à OSEG la souplesse dont ils ont besoin pour sécuriser des sources externes de financement et plus de temps pour potentiellement récupérer des investissements antérieurs.

La Ville est partie prenante d’une entente unique avec OSEG et fera tout son possible pour veiller à ce que le parc Lansdowne puisse surmonter la tempête de la COVID-19 à court et à moyen terme, au bénéfice des contribuables d’Ottawa. Sans l’apport de modifications aux ententes de partenariat du parc Lansdowne, il est fort probable que l’OSEG ne soit pas en mesure de subir les répercussions financières et qu’il choisisse de manquer à ses engagements. Un tel manquement représenterait une perte ayant des conséquences profondes sur le dynamisme, l’esprit communautaire et l’économie locale d’Ottawa, et coûterait de 188 à 407 millions de dollars aux contribuables d’Ottawa.

Le rapport sur le parc Lansdowne recommande de mettre sur pied un groupe de travail dirigé par le personnel de la Ville et comprenant des représentants d’OSEG. Le personnel fera rapport au Conseil d’ici le T2 de 2021 concernant les stratégies potentielles pour favoriser le succès de l’entente de partenariat du parc Lansdowne lorsque la ville ne sera plus aux prises avec la pandémie de COVID-19. Ce processus inclut l’élaboration d’un solide plan de participation du public pour veiller à ce que les résidents d’Ottawa participent au succès futur du parc Lansdowne.

Un groupe de conseillers parrains, composé de représentants régionaux du Conseil, est aussi proposé pour assurer la liaison avec le groupe de travail à titre d’agents de rétroaction et pour faciliter le déploiement du plan de participation du public.

Citations

« La Ville d’Ottawa fait tout ce qui est possible pour protéger et soutenir ses résidents et ses entreprises pendant la pandémie. Le rapport d’aujourd’hui sur les opérations du parc Lansdowne fournit un plan d’action proactif qui sera bénéfique pour la Ville et permettra au parc Lansdowne de faire face à la crise active et changeante de la COVID-19. La pandémie de la COVID-19 a créé une tempête parfaite de conditions néfastes pour le partenariat du parc Lansdowne qui compromet sa viabilité financière à long terme. C’est pourquoi les modifications proposées à notre entente de partenariat se justifient et offriront d’autres protections à la Ville et à nos contribuables. Je crois qu’une solide majorité de membres du Conseil appuieront les recommandations du personnel de donner à ce partenariat une réelle chance de réussir une fois que la pandémie sera passée. »

Maire Jim Watson

Pour en savoir plus sur les programmes et services de la Ville, visitez ottawa.ca ou composez le 3-1-1 (ATS : 613-580-2401). Vous pouvez également nous suivre sur Facebook(lien externe)Twitter (lien externe)et Instagram(lien externe).

Les commentaires sont fermés.

TIM TIERNEY - eNews!
Sign-up today for Community news updates
Want to findout what is going on in the ward? Sign-up for your free monthly electronic eNewsletter. You can unsubscribe at anytime!

Stay informed on community events
See what is going on at City Hall
Keep up to date on new offerings
and much much more...
Subscribe Now
Your information will not be shared to anyone.