La Ville vise 8 500 nouvelles options de logement abordable d’ici 2030

La Ville vise 8 500 nouvelles options de logement abordable d’ici 2030

18 juin 2020 Nouvelles du Conseil

Source Originale

La Ville et ses partenaires se sont donné pour objectif de créer 8 500 logements abordables et subventions pour loger la totalité des personnes sans abri, des anciens combattants et des personnes en situation d’itinérance chronique d’ici 2030. C’est dans cette optique que le Comité des services communautaires et de protection a approuvé le nouveau Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance.

Ce plan décrit comment la Ville compte mettre fin à la crise du logement, avec l’aide des autres ordres de gouvernement et de partenaires communautaires. En effet, la Ville ne peut atteindre les objectifs de ce plan sans le soutien considérable et une augmentation soutenue du financement des gouvernements fédéral et provincial. Le projet nécessitera 415 millions de dollars de plus en financement fédéral et 395 millions en financement provincial au cours des 10 prochaines années.

Ces fonds serviraient à créer de nouveaux logements de transition pour les familles et les femmes, à augmenter l’accès aux subventions au logement transférables et à offrir des services spécialisés aux personnes en situation d’itinérance chronique pour les aider à s’établir définitivement. La Ville ferait aussi équipe avec le Comité consultatif communautaire des peuples autochtones pour concevoir un plan décennal visant la réduction de l’itinérance chez les Autochtones et la création de logements et services adaptés à la culture.

Le Comité des finances et du développement économique de la Ville se penchera sur un plan financier à long terme afin de déterminer le financement municipal, provincial et fédéral nécessaire pour réaliser les objectifs du plan tout en maintenant le niveau de service actuel. Le plan fera aussi état des répercussions financières de la COVID-19 sur les Services du logement.

Le Comité de l’urbanisme se penchera quant à lui sur un plan de logement abordable à sa réunion du jeudi 25 juin. Enfin, le Conseil municipal étudiera le plan de logement et de lutte contre l’itinérance ainsi que le plan d’immobilisations pour le logement abordable le mercredi 15 juillet.

Le Comité a reçu une mise à jour concernant les effets de la pandémie de COVID-19 sur les Services sociaux et communautaires. Afin d’appuyer les résidents vulnérables, la Direction générale s’est associée à la Croix-Rouge canadienne pour rendre visite à 4003 résidents vivant dans des logements de la Société de logement communautaire d’Ottawa. De plus, plusieurs centres de distanciation physique et d’isolement ont été ouverts, et de la terre et des graines ont été distribuées à 3000 ménages pour combattre l’insécurité alimentaire. Afin de soutenir les résidents des foyers de soins de longue durée, la Ville augmente son effectif, améliore ses mesures de prévention et de contrôle des infections, et met en œuvre de nouvelles méthodes visant à ce que les familles restent en contact. La Direction générale a fait part de ses projets de reprise des services sociaux, de garde d’enfants et d’emploi.

L’Alliance canadienne pour mettre fin à l’itinérance a pris connaissance du programme Logement d’abord, puis envoyé ses observations au Comité. Elle juge que ce programme est adapté, rigoureux et conforme aux pratiques exemplaires, sauf pour certains aspects où cela serait trop coûteux et irait à l’encontre des critères de financement fédéraux et provinciaux. La Ville collaborera avec ses partenaires communautaires pour appliquer toutes les recommandations possibles.

Les commentaires sont fermés.

TIM TIERNEY - eNews!
Sign-up today for Community news updates
Want to findout what is going on in the ward? Sign-up for your free monthly electronic eNewsletter. You can unsubscribe at anytime!

Stay informed on community events
See what is going on at City Hall
Keep up to date on new offerings
and much much more...
Subscribe Now
Your information will not be shared to anyone.